Yves Zurstrassen

vendredi 22 septembre 2006
popularité : 18%

Zurstrassen développe une forme de confrontation remarquable avec l’histoire de la peinture abstraite et concrète depuis Malevitch. Empreint de maîtrise, le jeu avec la tradition
dispense un grand plaisir visuel.

Prof. Dr. Wolfgang Becker (Ludwig Forum)

Au Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain (MAMAC)
et au Cabinet des Estampes et des Dessins (CED) de la Ville de Liège
Du 22 septembre au 12 novembre 2006

PNG - 78.5 ko

Yves Zurstrassen

Loin de tout rapport direct avec la réalité, la peinture de Yves Zurstrassen est fondée sur un projet clair et précis. Après s’être enrichi avec véhémence et esprit critique des grands courants tels que l’expressionnisme abstrait ou l’abstraction gestuelle, il a atteint sa maturité picturale, en même temps qu’une autonomie conceptuelle originale. Sans cesse sujettes à de nouveaux défis, à de nouvelles performances, les toiles d’Yves Zurstrassen s’enchaînent sous forme de séries. Chaque étape de ce cheminement correspond à de nouvelles interrogations sur la peinture et le sens de la création picturale .

La technique du collage-décollage se construit progressivement jusqu’à devenir autour de l’an 2000, la solution picturale par laquelle Yves Zurstrassen a conquis sa liberté. L’application de la matière par strates successives, intégrant des formes multiples témoignent des possibilités innombrables de ce procédé - très différent du collage « classique » ou du décollage des « affichistes ». Combinaison d’ordre et de hasard, la technique de l’application-retrait est une source créatrice inépuisable et imprévisible. Ainsi couverte de couches multiples, chaque toile ne sera révélée que par le retrait final des formes appliquées aux différents stades du processus : c’est en quelque sorte en la déconstruisant que son intention préméditée apparaîtra dans sa forme achevée, y compris sa part fortuite. Chaque toile est « finalement » une découverte.

Yves Zurstrassen est né à Liège en 1956. Il vit et travaille à Bruxelles.

L’exposition au Mamac et au CED à Liège

Une grande exposition personnelle du peintre Yves Zurstrassen se tiendra au Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain (Mamac) et au Cabinet des Estampes (CED) de Liège du 22 septembre au 12 novembre 2006.

Elle présentera un ensemble de toiles récentes produites au cours des années 2005-2006.

Compte tenu des volumes du bâtiment et de ses hauteurs impressionnantes (parfois 6m sous plafond), Yves Zurstrassen veut en profiter pour se mesurer au bâtiment et créer une exposition riche en toiles de très grandes dimensions (jusqu’à 250 x 420 cm). Cet ensemble sera enrichi par de nouveaux travaux sur papier destinés à être présentés dans le Cabinet des Estampes situé au sous-sol du Musée. Ce volet de l’exposition est une nouveauté, le travail sur papier ayant été initié et induit par ce projet d’exposition.

Info pratiques

Au Musée d’Art moderne et d’Art contemporain de la Ville de Liège
Parc de la Boverie, 3 à 4020 Liège

du mardi au samedi de 13 à 18 h, le dimanche de 11 à 16h30. Fermé le lundi et les 1/11, 2/11, 11/11.

Prix d’entrée :
Individuels : € 3,80
Groupes (10 personnes min.), étudiants, seniors : € 2,50
Groupes scolaires et enfants 12 ans : gratuit

Visites guidées et animations : réservations obligatoires
Visites guidées pour tous publics : Art&Fact (association des Historiens de l’art de l’Université de Liège), tél. 32 (0)4 366 56 04
Animations pour enfants de 3 à 12 ans : Muséeamusé, tél.00 32 (0)4 342 70 44

Parking : parc de la Boverie et environs
Transport public : Bus 17 (gare des Guillemins). Bus 26, 26/, 30 (centre ville place de la République française)

Infos. 00 32 (0)4 343 04 03
Fax 00 32 (0)4 344 19 07
e-mail : mamac@skynet.be


Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301