Prix Dacos

vendredi 1er mai 2015
par  Musee
popularité : 30%

For english version, see below in « Documents joints »

Dacos nous a quitté le 14 juin 2012. Il a joué un rôle majeur dans la défense et la promotion de l’art de la gravure à Liège et bien au-delà. Professeur de gravure à l’Académie des Beaux-Arts de Liège, cofondateur de la Biennale de Gravure, de l’association « La Poupée d’Encre », Dacos est sur tous les fronts quand il s’agit de gravure ou de graveur.

Dacos caressait le projet d’initier un prix qui soutiendrait et stimulerait les jeunes graveurs. Aussi, la Ville de Liège, en étroite association avec la famille de l’artiste, organise dès cette année 2015 la première édition du Prix Dacos.

Ce prix est destiné à stimuler la création artistique contemporaine. Il sera décerné à un artiste âgé de moins de 30 ans pratiquant la gravure d’estampe au sens le plus large. Les candidatures proviendront de tous les pays du monde. Le prix sera remis l’année correspondant à la Biennale de Gravure contemporaine.

Le prix est d’un montant de 2500€

 INFORMATIONS PRATIQUES

► L’inscription au prix est gratuite.

► Le dossier de présentation [format A4] devra obligatoirement comporter :
· le curriculum vitae de l’artiste
· le formulaire d’inscription dûment complété Télécharger ici le formulaire
· un texte explicatif quant à la démarche qui sous-tend le travail de l’artiste
· un dossier photographique accompagné d’une fiche technique des œuvres représentatives du travail de l’artiste

► Les dossiers devront être envoyés avant le 30 octobre 2015 par courrier postal au BAL, Prix Dacos [à l’attention de Fanny Moens], 86 Féronstrée, 4000 Liège.

► Un jury composé de représentants de la Ville de Liège, de la famille de l’artiste et de membres extérieurs procèdera à la sélection des projets.

Règlement complet du prix

 RENSEIGNEMENTS

Musée des Beaux-Arts de Liège (BAL)
« Prix Dacos »
Regine Rémon 04 221 89 55
Fanny Moens 04 221 89 16

Je grave comme je respire, mal.
Je grave comme le voyageur qui ne connaît pas son chemin.
Qui doit s’y reprendre tout le temps, se trompant sans cesse de chantier.
Je grave comme je marche, avec des chaussures et des chaussettes qui prennent l’eau.
Je grave comme j’aime. Je grave comme je déteste.
Je grave comme je fume. Je grave comme je bois.
Mais bon je grave (presque) tout le temps.

Dacos,1999


Documents joints

Règlement complet du Prix Dacos
Formulaire d'inscription Prix Dacos
Prix Dacos English

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123