P’tit Marc au BAL

Mai 2015
vendredi 1er mai 2015
par  Musee
popularité : 9%

P’tit Marc (*1973)
Sans titre, 2006
Gouache sur papier
Dépôt de la SPACE, 2014


Entre l’Office du Tourisme et l’escalier qui mène au BAL (Musée des Beaux-Arts), se trouve une sculpture interactive conçue par l’artiste liégeois Alain De Clerck en 2002. Quand le passant insère une pièce d’1 € dans la borne interactive repeinte récemment par Jacques Lizène, il déclenche une flamme au sommet d’un arc en acier et reçoit soit un ticket avec de la poésie contemporaine, soit, une fois sur dix, un bon à échanger contre des activités culturelles à Liège ou à Maastricht. L’argent récolté grâce aux « génératrices de cultures » implantées dans ces deux villes permet d’acheter les œuvres d’art de la SPACE Collection, dont une grande partie est mise en dépôt au BAL.

Le dessin de P’tit Marc présenté ici fait partie de cet ensemble. Réalisé en 2006 pour servir de couverture au magazine culturel gratuit Liège 04, il commémore la victoire du fanzine liégeois Mycose récompensé par le Prix de la BD Alternative au Festival d’Angoulême. Présent dès le début dans l’équipe qui porte cette publication, P’tit Marc (en autoportrait à l’avant-plan à gauche) y édite une abondante production. Il y parle de sa vie, de son entourage qu’il met volontiers en scène dans des scénarios imaginaires révélant une grande fantaisie, tout en respectant un réalisme satyrique. On peut également citer certains de ses ouvrages personnels comme Rocket to Liège ou Une vie d’ange d’un humour noir et épicé. P’tit Marc participe en outre à de nombreuses expositions collectives.

La plupart des personnages croqués sur ce dessin sont restés très actifs sur la scène artistique locale, voire internationale. Parmi les autres plasticiens présents dans la SPACE Collection, on peut reconnaître Aurélie William Levaux (4e à gauche à l’arrière-plan), Laurent Impeduglia (2e à gauche à l’avant-plan) ou Gentiane Angeli (4e à gauche à l’avant-plan). Le personnage à la casquette rouge qui domine la composition par sa taille est Eric Bassleer (aka Bosley aka Mon Colonel aka The Pope of Dope…), qui a coordonné Mycose pendant ses quatre années d’existence. Pour découvrir son travail récent, il est possible de visiter l’exposition de Mon Colonel & Spit à la galerie de la SPACE (en Féronstrée, 116) du 13 juin au 31 août 2015.

L’ensemble des 76 œuvres de la SPACE Collection (dessin, peinture, photographie, sculpture, gravure…) est par ailleurs à (re)découvrir lors de la rétrospective que lui consacre le Grand Curtius du 26 juin au 13 septembre 2015.


Julie Hanique
SPACE Collection
Alain De Clerck, SPAC, 2002 (version de Jacques Lizène en 2014)

Agenda

<<

2017

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234