Le XXe siècle dans la collection du Musée d’Art wallon

par  Musee
popularité : 32%

Pendant l’été 2010, le 2e étage du Musée d’Art wallon est soumis à une cure de rajeunissement : le fameux tapis-plein vert doit faire place à un nouveau linoléum de couleur claire. Celui-ci envahira bientôt toutes les étages du musée communal qui brillera enfin d’un nouvel éclat.

Durant les travaux de rénovation, une sélection enrichie d’œuvres illustrant le 20e siècle est présentée sur les cimaises de la salle Saint-Georges : Après le surréalisme, illustré notamment par Jane Graverol, René Magritte et Marcel Mariën, le parcours aborde le post-cubisme et -futurisme de Marcel Caron, Jean Rets, Edgar Scauflaire et Fernand Stéven.
De là, il n’y a plus qu’un pas vers les débuts de l’abstraction des Anne Bonnet, Georges Collignon ou Léopold Plomteux. Parmi les acteurs de l’abstraction géométrique en Wallonie figurent Henri-Jean Closon, Jo Delahaut, Francine Holley et Marcel Lempereur-Haut.
Au sein des figuratifs, le visiteur (re)découvre Jean-Claude Bastille, Hubert Grooteclaes, Guy Horenbach, Francis Minette et Christian Otte, suivis par quelques grands noms du mouvement Cobra tel que Alechinsky, dont une nouvelle acquisition rejoint des œuvres de Christian Dotremont et de Louis van Lint.
Ne citons que les œuvres de Zéphir Busine, Roger Dudant et Jean-François Hick sorties des réserves pour illustrer l’abstraction lyrique.
La visite se termine par la plus récente acquisition du musée, une composition de Yves Barla, souvenir de la récente rétrospective consacré à l’artiste et offerte en don par Michèle Englert.

Horaires et tarifs


Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123