Gustave Serrurier-Bovy

Acteur du futur
samedi 27 septembre 2008
popularité : 26%

EXPOSITION PROLONGEE JUSQU’AU 1 FEVRIER 2009

JPEG - 114.5 ko

JPEG - 11 ko
Une vision nouvelle de l’œuvre
L’exposition s’appuie sur les conclusions des deux thèses de doctorat défendues en France, « L’œuvre attestée de Gustave Serrurier » et « Parcours d’un architecte à l’aube du Xxe siècle », et d’un ouvrage (à paraître) de M. et Mme du Mesnil du Buisson consacrés à ce grand artiste liégeois. Jusqu’il y a peu, les louables efforts de réhabilitations de Gustave Serrurier-Bovy, sous la plume essentiellement du regretté J.-G. Watelet, ont tenté, sans être décisives, de le situer dans ce qu’on appelle communément l’Art nouveau.
Nos auteurs, qui sont aussi les commissaires scientifiques de l’exposition, ont clairement mis en évidence que lorsque l’art de Serrurier-Bovy se rapproche de cette forme d’expression, ce n’est, le plus souvent, que pour répondre à des sollicitations formulées, par le client, dans le goût du jour. Le vrai Serrurier, le théoricien, voit plus loin et s’inscrit dans la perspective d’une grande modernité. Le choix des œuvres exposées répond donc à cette volonté de faire découvrir un homme en avance sur son temps esthétiquement et socialement.

JPEG - 8.4 ko
Une première à Liège
Liège a largement contribué à la redécouverte de l’œuvre de Serrurier-Bovy, mais ne lui avait jusqu’à présent pas encore consacré une exposition, à l’inverse de Bruxelles et de Paris. En effet, dès 1972, devançant les musées nationaux français (1976) et le Metropolitan Museum de New-York (1981), les Musées d’archéologie et d’arts décoratif de la Ville de Liège (Curtius) faisaient l’acquisition d’un premier ensemble mobilier important qui allait être suivi de beaucoup d’autres avec, pour quelques unes des pièces les plus prestigieuses, l’intervention financière de la Communauté française de Belgique. Le catalogue de ces pièces et ensembles compte aujourd’hui soixante numéros.
De l’étroite collaboration du musée avec le père Watelet et la famille de l’artiste allait naître également en 1985, l’A.S.B.L. “Centre Serrurier-Bovy” qui a très largement contribué, en Belgique et à l’étranger, à faire connaître l’homme et l’œuvre en prêtant son concours et l’expertise de ses membres aux différentes expositions et publications consacrées au Liégeois.

JPEG - 10.7 ko

JPEG - 7.4 ko

Informations pratiques


Exposition accessible du 27 septembre 2008 au 18 janvier 2009.
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h ; fermé le lundi.
Fermé les 1er, 2 et 11 novembre, 24 et 25 décembre 2008 – le 1er janvier 2009.
Entrée (comprenant le CED) :
8€ individuels
6€ groupes adultes et seniors
3€ groupes scolaires, étudiants 12>18 ans, sans emploi
1,25€ : article 27
10€ : pass biennale design

JPEG - 13.4 ko


Agenda

<<

2017

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234