Cinémusée : La Sainteté selon Stéphane

dimanche 1er mars 2015
par  Musee
popularité : 31%

JPEG - 23.2 ko

La Sainteté selon Stéphane de Gérard Preszow – 43’ – 1993

Stéphane Mandelbaum laisse une œuvre picturale abondante et tourmentée. Depuis l’enfance, dessinant comme on respire, il ne cesse de représenter la violence. Dans sa quête frénétique d’identité, Stéphane mettait à plat tout ce qui lui passait par la tête et, à chaque fois, de manière répétitive et obsessionnelle. Juif, il utilise le Yiddish dans ses dessins pour sa volupté graphique ; il dresse les portraits de personnages aussi troublants et mythiques que Passolini, Rimbaud, Bacon ; il peint plus grand que nature les êtres de la nuit ainsi qu’une série d’autoportraits où il se déforme et se mutile. Pendant les deux dernières années de sa vie, Stéphane était le voisin du réalisateur, ils se rencontraient quasi quotidiennement. A 25 ans, Stéphane meurt assassiné.

Un film hommage postmortem pour ce peintre fulgurant, réalisé par Gérard Preszow, cinéaste et ami, qui sera présent à la séance débat du soir à 18h

Informations pratiques

à 12h30 : Cinémusée Lunch avec projection du film, un sandwich et une boisson : 5 €
à 18h : Cinémusée classique avec projection du film et débat : 3€

Cinémusée, c’est tous les 3e mercredi du mois au Grand Curtius
Plus d’informations


Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123