juillet 2014

Alberto Magnelli

Un et multiple


Cette exposition présente pour la première fois en Belgique l’ensemble de la production gravée de Magnelli. 92 estampes, lithographies, eaux-fortes ou xylogravures, réalisées entre 1934 et 1971 seront mises en relation avec des peintures de pierres, des ardoises ou encore des collages, afin de comprendre le cheminement de l’artiste vers l’abstraction géométrique, son travail sur les formes et les couleurs, l’exploitation des supports et des techniques. Cette rétrospective rappelle les liens privilégiés établis dès 1951 avec Liège, grâce au collectionneur Fernand Graindorge.

L’exposition accompagne la parution du Catalogue raisonné des estampes publié par Daniel Abadie, aux éditions Ides et Calendes en 2012.

Du 04|07 au 24|08|2014
Vernissage le 03|07 à 18h

Cette exposition révèle l’œuvre d’Alberto Magnelli, pionnier majeur de l’abstraction, qui mit en place, tout au long de sa carrière, un langage formel et chromatique personnel. Dans la salle Saint-Georges du BAL, sont présentés une soixantaine d’estampes (lithographie, linogravure, eau-forte, isorel), en dialogue avec une dizaine de peintures et de collages de l’artiste, réalisés à partir des années 1930, période des premières expressions d’abstraction géométrique, jusqu’à la fin de sa vie.

Chez Magnelli, les rapports entre l’estampe et la peinture sont évidents : retrouver dans l’exactitude du trait et la précision de la couleur, le passage du modèle graphique à la toile, ou inversément. Dans l’estampe, le langage peut être retravaillé à chaque impression pour ainsi trouver l’exactitude chromatique, dimensionnelle et le support adéquat.

JPEG - 123 ko
Sans titre, 1964, collection particulière © SABAM, Belgique 2014

Autodidacte, Magnelli (Florence, 1880 - Meudon, 1971) se forme à la peinture dans le courant des années 1910, puis explore différents moyens d’expression artistique, notamment le collage, la lithographie et la taille-douce. Ses préoccupations rejoignent rapidement celles de ses fréquentations, les artistes cubistes ou futuristes (Picasso, Gris, Boccioni, Archipenko). Très proche du couple (Robert et Sonia) Delaunay, il pose sa réflexion sur l’importance des couleurs et son application, mais aussi sur les formes qui s’enchevêtrent pour former de nouveaux espaces. Très attaché à ses origines toscanes, le « pittore fiorentino » puise aussi son inspiration dans les formes irrégulières créées par les chutes de marbre des carrières de Carrare. Dès 1931, il réalise une série de Pierres éclatées, laissant en suspend des masses et des lignes graphiques qui recomposent un espace formel, premier pas vers une géométrisation des volumes.

Conçue avec le concours d’une collection privée et de la succession Magnelli, l’exposition Un et multiple retrace le portrait d’un artiste qui aspire à diversifier ses techniques, ses motifs et ses supports (toile, papier, ardoise) pour expérimenter et transposer l’un à l’autre : déclinant ainsi une série d’angles, dégageant des formes pures, laissant apparaitre par transparence des surfaces unies ou pleines, en transposant le collage en peinture, la peinture en gravure.

JPEG - 46.8 ko
Sans titre, 1937, gouache sur ardoise © SABAM, Belgique 2014

Plus de soixante ans après la première rétrospective de l’artiste à Liège, les œuvres de Magnelli sont exposées au BAL. En effet, c’est en 1951 que l’exposition Magnelli est organisée par l’A.P.I.A.W (Association pour le Progrès intellectuel et artistique de la Wallonie), sous l’impulsion de Fernand Graindorge, dont le rôle au sein des milieux culturels liégeois n’est plus à démontrer. Construisant autour de Liège un réel pôle artistique contemporain au tournant des années 1950, Graindorge soutient financièrement et stratégiquement de nombreux artistes, faisant ainsi découvrir au public des précurseurs de l’art dit « moderne ».

En plus d’un profond intérêt pour la création avant-gardiste sur laquelle travaille perpétuellement l’artiste italien, le collectionneur et mécène se lie d’amitié avec Alberto Magnelli. Il lui achète notamment deux œuvres, Pierres n°18 (1933) et Sans crainte (1945), faisant partie de la donation de 1981 à la Fédération Wallonie-Bruxelles. Dans les années 1950, la Ville en acquiert également deux autres, Collage au papier quadrillé (1948), don de l’artiste, et Composition (1945).

Visualisez ici l’interview de Daniel Abadie

  Informations pratiques

mardi > dimanche de 10h > 18h

5 € adulte
3 € groupes, seniors, 12 > 18 ans, sans emploi
1.25 € article 27
gratuit -12 ans
gratuit le 1er dimanche du mois


  Activités proposées par le Service pédagogique

  • visites guidées sur réservation uniquement auprès du Service Animations des Musées de la Ville de Liège, au 04/ 221 68 32 -37 ou à animationsdesmusees@liege.be
  • ateliers d’initiation à la linogravure : animation sur demande, environ 1h -1h30 réservations auprès du Service Animations des Musées de la Ville de Liège, au 04/ 221 68 32 -37 ou à animationsdesmusees@liege.be
  • Créamusée, le dimanche 6 juillet 2014, de 14h à 16h, pour les familles et individuels : atelier créatif gratuit, réservation conseillée auprès du Service Animations des Musées de la Ville de Liège, au 04/ 221 68 32 -37 ou à animationsdesmusees@liege.be

Articles les plus récents

 septembre 2014
par  Musee

Le Petit BAL

Le Service Animations des Musées de la Ville de Liège, en collaboration avec l’IPPJ (Institution Publique de Protection de la Jeunesse) de Fraipont, présente :
... un petit musée dans le musée
Dès le 10 juillet, le BAL (Musée des Beaux-Arts de Liège) ouvre un nouvel espace muséal conçu par les jeunes (...)

 septembre 2014
par  Musee

Un siècle de peinture belge

La collection Belfius, rarement montrée en Belgique, propose un aperçu très représentatif de l’art belge entre 1860 et 1960. Elle retrace les courants essentiels tels que le réalisme, l’expressionnisme, le pointillisme, le surréalisme. Une sélection opérée au départ de cet ensemble est mis en parallèle avec les œuvres des mêmes artistes conservées au sein des collections du BAL. Evenepoel, Ensor, Permeke, Tytgat, Van Rysselberghe, Wouters, et bien d’autres encore sont présentés conjointement aux cimaises du musée. Cette confrontation en soixante œuvres majeures met en évidence la complémentarité et l’excellence des deux collections.

 août 2014
par  Musee

Créamusée août

Créamusée !
Tous les premiers dimanches du mois, les musées sont accessibles gratuitement. Une bonne occasion de vivre le musée autrement et de découvrir en famille les ateliers créatifs ! Petits et grands sont ainsi invités à laisser parler l’artiste qui sommeille en eux...
Collage géométrique (...)

 juillet 2014
par  Musee

5 ans Espace Jeunes Artistes

Du 11|02|2015 > 08|03|2015

 juillet 2014
par  Musee

Tour de ville

Venez découvrir la Cité ardente avec une guide toute à fait particulière, atypique, bonimenteuse et liégeoise pure souche qui revisite l’Histoire au départ d’une légende urbaine. Découvertes des rues de Liège, de ses trésors, de ses secrets, de ses musées,...
Durée entre 1h30 et 2 heures.
Accessible à (...)

Agenda

<<

2014

 

<<

Juillet

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123

Sites favoris


6 sites référencés au total

Brèves

Animations des Musées

 

Les musées de la Ville de Liège proposent des animations pédagogiques spécialement conçues pour les écoles ou pour tout public.
Téléchargez les brochures détaillant le programme des animations.

Accès gratuit chaque premier dimanche du mois

 

Les collections permanentes sont accessibles gratuitement tous les premiers dimanches du mois de 11h à 18h.

Coordonnées

 

BAL - Musée des Beaux-Arts de Liège
Féronstrée, 86
4000 LIEGE
(accès via la rue piétonnière saint Georges)
Tél. 32 (0) 4 221 89 11
ou 32 (0) 4 221 92 31
Fax 32 (0) 4 221 92 32
bal[at]liege.be